11 septembre 2022
| mis à jour le 11 septembre 2022
BILLET À PARTIR DE 16€*

La transition énergétique va de plus en plus impacter vos habitudes d’automobiliste. Voici ce que cela changera à votre quotidien.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, les pouvoirs publics ont déjà pris un certain nombre de mesures pour réduire l’utilisation de la voiture thermique au quotidien. En effet, le Parlement Européen ayant voté l’interdiction de la vente de véhicules thermiques neufs à partir de 2035, nous allons assister dans les prochaines années à un bouleversement du paysage automobile, avec une généralisation des voitures électriques.

Transition énergétique : des bornes de recharge plus rapides pour le quotidien

En pratique, cela aura pour effet d’améliorer les infrastructures dédiées aux voitures électriques, pour faciliter leur recharge : en effet, selon le dernier baromètre de l’Avere, il existe en France 66.960 points de recharge ouverts au public. Un chiffre en augmentation de 49 % en un an, mais qui aura tendance à s’accélérer davantage dans les années à venir. On observera également une multiplication des bornes de recharge à haute puissance, qui permettront des recharges plus rapides, particulièrement utiles pour les longs trajets : à ce jour, il existe quelque 2.000 points de recharge ultra rapides en France.

Si vous ne roulez pas en voiture électrique, la transition énergétique peut également vous impacter, surtout si vous possédez un véhicule plus ancien : en effet, de nombreuses villes et métropoles françaises ont adopté la vignette Crit’Air, qui restreint la circulation des véhicules les plus polluants. Ainsi, par exemple, si votre véhicule est doté d’une vignette Crit’Air 2, vous n’aurez plus le droit de circuler dans la ZFE (Zone à Faibles Émissions) de la métropole du Grand Paris à partir de 2024, tandis que les véhicules thermiques y seront définitivement bannis en 2030.

Pour aider les automobilistes à changer leur véhicule pour un modèle plus récent, des aides gouvernementales et locales existent, comme la prime à la conversion, ou encore le bonus écologique.

 

À lire aussi :

Mondial de l’Auto 2022