1 mai 2022
mis à jour le 1 mai 2022

Afin d’accélérer sa transition énergétique, la France mise gros sur l’hydrogène, mais est-ce vraiment une technologie d’avenir ?

Technologie hydrogène, électricité, hybridation, magnésium, carburants propres… Toutes les technologies sont aujourd’hui explorés par les scientifiques pour espérer pouvoir réduire les émissions de CO2 rapidement tout en maintenant les capacités de déplacement des personnes, des biens et des services. Comme de nombreux autres pays, la France a annoncé un investissement massif pour soutenir le développement de la filière hydrogène, avec plus de 9 milliards d’euros d’ici 2030. Objectif : devenir le leader mondial de l’hydrogène vert. Outre l’utilisation dans l’industrie, le secteur des transports devrait bénéficier de ce regain d’intérêt pour cette molécule H encore sous-exploitée.

Technologie hydrogène : de nombreux avantages

Ciao les fumées noires, bonjour les gouttelettes d’eau : en combinant l’hydrogène à de l’oxygène, on obtient de l’électricité ainsi que des rejets d’eau. De quoi résoudre le problème épineux du stockage de l’électricité, tout en décarbonant les moyens de transports du quotidien. De plus, sur un véhicule particulier fonctionnant à hydrogène, le ravitaillement, à l’instar des carburants combustibles, ne prend que quelques instants ! Contrairement à la recharge d’une voiture électrique, qui tout le monde le sait bien, est plutôt chronophage.

Cette transformation de l’hydrogène en électricité est le rôle de la pile à combustible, que l’on retrouve déjà sur certains véhicules de la marque Toyota par exemple. Technologie novatrice, il n’existe qu’une cinquantaine de station de recharge dans toute la France pour le moment. Cependant, il a fort à parier que les stations se développeront en même que l’offre de véhicules équipés de cette technologie.

L’utilisation de l’hydrogène est restreint, pour l’instant, au secteur de l’industrie, des transports, de la logistique, comme les ports, usines et aéroports… En attendant encore une véritable révolution du H.

À lire aussi :

Mondial de l’Auto 2022