Voitures électriques : quel est le type de batterie ?

20 juillet 2021
mis à jour le 1 septembre 2021

Commençons par les batteries que l’on retrouve sous le capot de chaque voiture ou presque : les batteries plomb. Cette technologie a l’avantage d’être la plus économique.

Mais elles s’usent vite (qui ne s’est jamais retrouvé coincé en panne de batterie ?), sont très lourdes, et supportent mal d’être entièrement déchargées : des défauts qui sont tolérables pour une batterie dans une voiture thermique. Mais pour fournir de l’énergie à un moteur électrique, elles sont loin d’être idéales.

Nickel-Cadmium, le coup d’essai toxique

Quand quelques constructeurs se sont essayés aux voitures électriques pour le grand public dans les années 1980 et 1990, ils se sont donc tournés vers une autre technologie : les batteries Nickel-Cadmium, ou NiCd. Avec leurs durées de vie très longues, et leurs autonomies correctes, ces batteries étaient déjà un beau pas en avant. Mais voilà : elles nécessitent un suivi d’entretien assez rigoureux, et surtout sont désormais interdites à la vente, le Cadmium étant toxique.

Lithium-Ion, des smartphones à Tesla

Votre smartphone et la très grande majorité des voitures électriques utilisent désormais le même type de batteries : le lithium-ion. Avec leur excellente densité énergétique, leur poids réduit, et leur facilité d’utilisation, normal de les retrouver un peu partout. Elles ne sont pas parfaites (sensibilité au froid, décharge naturelle quand elles ne sont pas utilisées, rareté du lithium, etc.), mais sont pour l’instant le compromis idéal. Plusieurs variantes existent, associant le lithium à un autre matériau, comme les polymères utilisés par Hyundai, Kia ou les voitures Bolloré, ou le fer utilisé par quelques constructeurs chinois.

Quel avenir ?

Et dans le futur ? La technologie des batteries dites « solides » (c’est-à-dire sans électrolyte liquide), qui promet une densité énergétique record et une capacité de charge ultra-rapide, est encore en développement. Mais son arrivée, dans les prochaines années, pourrait révolutionner le marché des voitures électriques…

Sur le même sujet

Quel avenir pour la voiture électrique ? Voitures électriques
Quel avenir pour la voiture électrique ?
C'est désormais de plus en plus évident, le futur de l'automobile sera électrifié. De nombreux pays et régions, dont la France et l'Europe, ont déjà prévu l'interdiction à la vente des voitures thermiques, à l'horizon 2030 ou 2035.
Voitures électriques : est-ce le bon moment d’en acheter une ? Voitures électriques
Voitures électriques : est-ce le bon moment d’en acheter une ?
Si les voitures électriques ont autant la côte, c’est en partie grâce à toutes les aides distribuées par l’état depuis plusieurs années pour l’achat d’un tel véhicule. Avec toutes les annonces récentes des constructeurs qui souhaitent faire l’impasse sur le thermique d’ici 2030 voir 2025 pour les plus ambitieux, l’ère du tout électrique est plus que jamais d’actualité.
Voitures électriques : combien coute une recharge ? Voitures électriques
Voitures électriques : combien coute une recharge ?
Si vous avez fait l’acquisition d’une voiture électrique récemment, vous vous êtes forcément posé la question de la recharge sur une borne. Quel est le coût d’une charge pour votre véhicule ?
Mondial Paris