28 juillet 2021
mis à jour le 2 septembre 2021

Avec les voitures électriques, les véhicules à hydrogène représentent aujourd’hui une alternative plus écologique aux modèles thermiques à essence ou Diesel, car leur utilisation n’engendre pas d’émissions polluantes. Découvrons dans cette vidéo comment fonctionne une voiture à hydrogène.

La voiture à hydrogène, ou Fuel Cell Electric Vehicule (FCVE), est une voiture électrique à laquelle on a ajouté une pile à combustible, ainsi qu’un réservoir spécial permettant de stocker de l’hydrogène sous haute pression. Contrairement aux voitures électriques dotées d’une batterie que l’on doit recharger, la voiture à hydrogène produit elle-même son électricité avec sa pile à combustible, grâce à une réaction chimique mettant en œuvre l’hydrogène ainsi que l’oxygène contenu dans l’air extérieur.

Voiture à hydrogène : les avantages de l’électrique sans les inconvénients

Tout comme les voitures électriques, les voitures carburant à l’hydrogène fonctionnent sans bruit, offrent des performances confortables pour tous les types de trajets, et ne rejettent pas de gaz polluants : en effet, les seuls rejets d’un véhicule à hydrogène sont de l’eau, ainsi que de la chaleur qui peut être réutilisée afin de chauffer l’habitacle en hiver.
En revanche, le plein du réservoir d’hydrogène s’effectue en quelques minutes seulement, comme pour un plein de sans plomb ou de gazole, contrairement à une voiture électrique à batterie qui doit rester branchée sur une plus longue durée afin de se recharger. Niveau budget, avec une douzaine d’euros, soit le prix d’un kilo d’hydrogène, vous pouvez parcourir une centaine de kilomètres environ.
Plusieurs modèles de véhicules à hydrogène existent déjà sur le marché : citons par exemple la berline Toyota Mirai, qui affiche une autonomie de 650 km, ou encore le SUV Hyundai Nexo, qui permet de rouler jusqu’à 666 km avec un plein.

Mondial de l’Auto 2022