11 septembre 2022
| mis à jour le 11 septembre 2022
BILLET À PARTIR DE 16€*

L’hydrogène est un carburant qui a de l’avenir : cette énergie connaît une belle croissance, alors même que la France travaille à son développement.

Cela fait plusieurs années que les constructeurs automobiles s’intéressent à de nombreux carburants alternatifs comme l’hydrogène. Ce carburant pour véhicules professionnels et particuliers a de nombreux avantages. Aujourd’hui, on pense notamment à de nouveaux constructeurs comme Hopium ou NamX, mais d’autres s’intéressent également à l’hydrogène.

Le groupe Stellantis par exemple, qui s’est déjà penché sur le sujet au début des années 2000 avec plusieurs prototypes signés Peugeot, et avec le lancement récent d’une gamme de fourgons utilitaires Peugeot, Citroën et Opel carburant à l’hydrogène. Chez Renault, le récent concept Scénic Vision est doté d’une pile à combustible qui permet de prolonger son autonomie grâce à l’hydrogène.

Hydrogène : un plan ambitieux pour la future filière

L’hydrogène possède de nombreux avantages, notamment son absence d’émissions polluantes en circulation, puisque ce carburant ne rejette que de la vapeur d’eau. Quelques minutes seulement sont nécessaires pour remplir un réservoir d’hydrogène, à peine plus que pendant le plein de carburant essence ou diesel, quand il faut attendre bien plus longtemps pour la recharge d’un véhicule électrique.

Ce carburant séduit de plus en plus : en effet, la filière hydrogène enregistre une hausse de 84 % de l’utilisation de cette énergie, en seulement une année. L’ouverture de nouvelles stations d’hydrogène sur le territoire français, qui en compte seulement une trentaine en service à ce jour, a contribué à cette hausse de l’intérêt pour l’hydrogène, mais également l’arrivée de nombreux acteurs.

Le gouvernement français souhaite également développer l’hydrogène, avec un plan de relance ambitieux qui comprend pas moins de 7,2 milliards d’euros d’investissements dans cette nouvelle énergie d’ici à 2030, qui permettront notamment d’installer de nouvelles stations de distribution.

À lire aussi :

Mondial de l’Auto 2022