Rechercher

Du 14 au 20
Octobre 2024

logo mondial 2024

Paris Porte de 
Versailles

Du 14 au 20
Octobre 2024

Paris Porte de Versailles

Électrification du parc automobile, comment les constructeurs comptent relever ce défi de taille

Les constructeurs automobiles vont devoir accélérer leur transition vers les motorisations électrifiées voiture électrique Mondial de l'Auto 2022
Renault Zoe en charge Les constructeurs investissent massivement dans la production de leurs composants en interne, ainsi que dans la production de batteries Mondial de l'auto 2022
BMW i3 en charge Les constructeurs devront également relever ce défi budgétaire, pour permettre à leurs véhicules de rester accessibles Mondial de l'auto 2022

L’industrie automobile est dans le viseur du législateur : en effet, la Commission européenne a récemment dévoilé un plan pour le climat, qui vise à interdire la commercialisation des véhicules à moteur thermique, et ce dès 2035. Plus que jamais, les constructeurs automobiles vont devoir accélérer leur transition vers les motorisations électrifiées. L’objectif principal est de réduire drastiquement et rapidement les émissions de gaz à effet de serre mais aussi de microparticules en Europe. Le premier défi est donc écologique et sanitaire.

Électrification : d’importants défis pour l’industrie automobile

Cette véritable révolution va avoir un impact direct sur l’emploi. En effet, selon, le CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobiles), la filière automobile représenterait pas moins de 2 millions d’emplois dans nos contrées, dont une part est directement liée à la production de véhicules thermiques. Certains d’entre eux risquant de disparaître dans la décennie à venir, pour minimiser l’impact social, les constructeurs réaffectent progressivement ces effectifs vers de nouveaux emplois, comme l’assemblage de motorisations ou de batteries pour les véhicules électrifiés, comme la conception composants électroniques, ou encore le développement de softwares liés à l’automatisation de la conduite ou à la l’infotainment.

Mais cette électrification à marche forcée du parc automobile entraîne également un autre défi : celui du prix. En effet, alors que le budget des automobilistes n’est pas extensible, les véhicules électrifiés entraînent une légère augmentation des tarifs. Malgré les incitations fiscales, qui ne seront pas éternelles, les constructeurs devront également relever ce défi budgétaire, pour permettre à leurs véhicules de rester accessibles. Ce qui devrait arriver rapidement puisque le marché de l’automobile électrique est en plein boom. Comme vous le savez, les technologies coûtent chères lorsqu’elles sont nouvelles mais deviennent de plus en plus abordables plus elles sont produites et vendues. En effet, l’amortissement lié à la recherche et développement se fait sur le nombre d’unités produites.

Pour réduire la facture, et également ne plus dépendre de fournisseurs étrangers de composants électroniques, en majeure partie asiatiques, les constructeurs investissent massivement dans la production de leurs composants en interne, ainsi que dans la production de batteries : c’est le cas par exemple de Stellantis, Volkswagen, Renault ou encore Tesla, qui implantent en Europe des usines de batteries pour leurs véhicules.

Cette reprise en main de la chaîne de valeur de l’électrification des véhicules permettra alors un développement encore plus rapide et efficace de nouveaux produits, tout en les rendant plus accessibles : une condition indispensable pour relever ce défi de taille.

La bonne nouvelle c’est que l’an dernier environ 15% des ventes de véhicules en France ont concerné des véhicules électrifiés, c’est à dire électriques et hybrides rechargeables. La révolution est en marche !

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

Inscrivez-vous à la

Newsletter

Du Mondial de l’Auto
pour ne rien manquer du salon

Hopscotch Congrès traite vos données pour vous permettre de recevoir la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de protection des données.