Du 14 au 20
Octobre 2024

Paris Porte de 
Versailles

Du 14 au 20
Octobre 2024

Paris Porte de Versailles

Nos astuces pour mieux rouler de nuit

Si vous devez rouler de nuit, que ce soit pour vos déplacements professionnels ou un départ en vacances, voici quelques astuces pour que ce voyage se passe bien. Crédit photo : Tookapic / Pixabay - Mondial de l'Auto
Rouler de nuit n'est pas sans danger : la fatigue et le manque de visibilité imposent parfois de redoubler de vigilance. Crédit photo : Public Domain Pictures / Pixabay - Mondial de l'Auto 2022
Il est fortement déconseillé de rouler de nuit après une journée de travail. Crédit photo : Amrothman / Pixabay - Mondial de l'Auto 2022

Si elle est parfois contrainte dans un cadre professionnel par exemple, la conduite de nuit peut également offrir de nombreux avantages, comme celui de pouvoir éviter les embouteillages lors des grands départs en vacances par exemple.

Mais rouler de nuit n’est pas sans danger : la fatigue et le manque de visibilité imposent parfois de redoubler de vigilance. Voici nos conseils pour mieux affronter la conduite de nuit.

Prenez soin de vos phares

La visibilité est l’un des points essentiels lorsque l’on veut rouler de nuit : en effet, il est indispensable de contrôler régulièrement ses phares, et vérifier qu’ils sont bien réglés surtout en fonction du chargement de votre véhicule qui fait varier la hauteur de vos phares. Vérifiez également le bon fonctionnement de vos ampoules, et remplacez-les si nécessaire. Prévoyez également quelques ampoules de rechange dans votre coffre, pour pouvoir les remplacer si l’une d’entre elles venait à vous lâcher.

Le repos est essentiel avant de rouler de nuit

Il est fortement déconseillé de rouler de nuit après une journée de travail : en effet, selon les spécialistes, la fatigue que cette pratique entraîne peut être aussi dangereuse que la prise d’un ou plusieurs verres d’alcool. Reposez-vous bien avant le départ, et n’hésitez pas à faire des pauses lors de votre trajet, dès l’apparition de signes de fatigue.

Adaptez votre conduite aux conditions

La nuit, la visibilité est bien évidemment moins confortable que le jour, et les conditions météo peuvent également y ajouter davantage de dangerosité. Si vous souhaitez rouler de nuit, augmentez vos distances de sécurité avec les autres automobilistes, afin de vous permettre un temps de réaction plus important et d’éviter tout risque d’accident.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la

Newsletter

Du Mondial de l’Auto
pour ne rien manquer du salon

Hopscotch Congrès traite vos données pour vous permettre de recevoir la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de protection des données.