Rechercher

Du 14 au 20
Octobre 2024

logo mondial 2024

Paris Porte de 
Versailles

Du 14 au 20
Octobre 2024

Paris Porte de Versailles

Toyota GR Yaris H2 : une voiture expérimentale à hydrogène

Toyota GR Yaris H2 Toyota GR Yaris H2 : une voiture expérimentale à hydrogène Mondial de l'Auto 2022
Toyota GR Yaris H2 Toyota GR Yaris H2 : une voiture expérimentale à hydrogène Mondial de l'Auto
Toyota GR Yaris H2 Toyota GR Yaris H2 : une voiture expérimentale à hydrogène
Toyota GR Yaris H2 Toyota GR Yaris H2 : une voiture expérimentale à hydrogène
Toyota GR Yaris H2 Ce modèle expérimental n'émet donc presque pas d'émissions de CO2 Mondial de l'Auto 2022
Toyota GR Yaris H2 Toyota mise sur l'hydrogène pour le futur de l'automobile Mondial de l'Auto 2022

Si Toyota devait miser sur une énergie pour renouveler le parc automobile, c’est bien sur l’hydrogène et non l’électrique que le constructeur placerait tous ses jetons. C’est donc « presque »  à contrecœur que Toyota a présenté son plan d’électrification en Europe. Le constructeur japonais s’engage à 50% de véhicules électrifiés d’ici 2030 et 100% de réduction de CO2 en 2035. En parallèle, l’entreprise japonaise a présenté une voiture expérimental à l’hydrogène de son modèle phare : la Toyota GR Yaris H2.

Toyota sait faire avec l’hydrogène

Ce n’est pas la première fois que Toyota présente une version hydrogène d’un de ses modèles existant. La Corolla Sport est expérimentée aussi avec un moteur à combustion hydrogène et réalise déjà des courses automobiles au Japon.

Ici, c’est la star européenne de Toyota, la Yaris, qui hérite d’un moteur à hydrogène. Mais pas n’importe laquelle, sa version sportive GR à 3 portes et au style plus intimidant. Le PDG de Toyota, Akio Toyoda, est un grand amoureux de la voiture de sport. Pour simplifier l’adaptation, les réservoirs et le système de ravitaillement sont identiques à la Mirai, la berline à pile à combustible du groupe japonais. Le dessin de la voiture reste identique, hormis la peinture et les autocollants.

Toyota GR Yaris H2 : une voiture à hydrogène certes, mais surtout une expérience de conduite préservée

La Toyota GR Yaris H2 n’est pas équipée d’une pile à combustible comme la la Mirai, mais du même moteur que la Toyota GR Yaris de série. C’est aussi celui qui se cache sous le capot de la Corolla Sport à hydrogène. Le 3 cylindres 1,6 litre turbo « G16E-GTS » est ici légèrement adapté, avec par exemple un système d’injection spécifique. Selon Toyota, l’hydrogène brûle plus vite que l’essence, et permet une bonne réactivité en émettant un minimum de CO2. Le PDG appréciera, puisque la marque promet une « expérience de conduite fun avec l’acoustique et les sensations caractéristiques d’un moteur à combustion ».

Malheureusement, le constructeur ne donnera pas suite à cette Toyota GR Yaris H2 à hydrogène. Aucune expérimentation n’est prévue en course, et encore moins sur route ouverte. Pour le moment en tous cas. 

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

Inscrivez-vous à la

Newsletter

Du Mondial de l’Auto
pour ne rien manquer du salon

Hopscotch Congrès traite vos données pour vous permettre de recevoir la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de protection des données.