18 février 2022
mis à jour le 18 février 2022

Le constructeur coréen Hyundai a confirmé sa volonté de développer des futurs véhicules à pile à combustible avec de l’hydrogène

Cette année, Hyundai a fermé son département de développement de moteurs thermiques dans le but de se concentrer sur les véhicules 100% électriques.

Afin de contredire les rumeurs d’un éventuel arrêt de l’hydrogène, un porte-parole de Hyundai a confirmé au quotidien coréen Maeil Kyongje que le plan « Hydrogen Vision 2040 », dévoilé à l’autonome dernier, était toujours d’actualité.

Plusieurs modèles déjà commercialisés

La marque coréenne, qui a déjà commercialisé plusieurs modèles à hydrogène comme les SUV ix35 Fuel Cell et Nexo, ainsi que le poids-lourd Xcient Fuel Cell, souhaite aller encore plus loin.

Hyundai s’est donné comme objectif pour les prochaines années de démocratiser cette énergie alternative, dans le but de réduire notre dépendance aux énergies fossiles, et de proposer un solide concurrent aux modèles 100% électriques à batterie.

Une nouvelle génération de pile à combustible à venir

Pour y arriver, Hyundai travaille sur une troisième génération de pile à combustible haute puissance à hydrogène, qui sera utilisée dans les futurs produits de la marque. Elle sera déclinée en deux versions, de 100 kW (136 chevaux) et 200 kW (272 chevaux), et devrait contribuer à réduire de 50% le prix d’accès à cette technologie.

Le constructeur coréen travaille aussi sur la mise en place d’infrastructures d’alimentation en hydrogène, ainsi que sur des solutions alternatives comme des camions de ravitaillement, qui permettent de recharger en hydrogène jusqu’à 25 véhicules simultanément.

D’ailleurs, un prototype de cette « H Moving Station » a été récemment présentée par Hyundai, aux côtés du concept Vision FK, qui préfigure une voiture de course alimentée par une pile à combustible.

A lire aussi :

Mondial de l’Auto 2022