27 janvier 2022
mis à jour le 3 mai 2022

Renault nous fait saliver avec la présentation de son futur SUV. Après avoir révélé son nom et sa silhouette, le constructeur partage désormais le tableau de bord de son futur Austral.

Le remplaçant du Kadjar se montre désormais dans son intimité. Après avoir dévoilé sa silhouette, et laisser apercevoir quelques modèles camouflés, Renault nous présente désormais le tableau de bord de son futur Renault Austral prévu pour cette année.

Une grande ressemblance avec la Mégane E-Tech

Le design du tableau de bord ressemble beaucoup à celui d’une Renault Mégane E-Tech électrique. Comme sa cousine, les deux écrans du Renault Austral sont imbriqués en « L », d’ une surface d’affichage de 24,3 pouces (774 cm2). Il sera lui aussi doté de l’interface OpenR Link. Le volant est aussi similaire, petit, carré, avec un léger replat en son centre, favorisant la lisibilité sur le tableau de bord. Il n’y aura pas non plus de « tout écran » donc sur l’Austral, puisque quelques boutons semble se distinguer sous l’écran. Un choix du constructeur déjà marqué sur la Renault Mégane E-Tech.

Avec ce style, Renault a choisi de continuer sur une valeur sûre tant le design intérieur de la Mégane plait au grand public.

Renault Austral : 30 L de rangement

Bien que cela ne se voit pas sur l’illustration, Renault annonce une capacité de rangements totale de 30 L, disséminés ici et là dans l’habitacle. Parmi eux, un repose-main coulissant, pour stocker et faciliter l’utilisation du système multimedia OpenR Link. La console centrale abrite aussi deux grands rangements et un espace pour téléphone, où il pourra être rechargé par induction.

Niveau design, un tissu en textile chiné habille le pavillon et les montants du pare-brise. Renault n’a communiqué que très peu d’infos sur les sièges. Ceux situés à l’avant sont dessinés en fuseau, tandis qu’à l’arrière, le futur SUV dispose d’une banquette arrière coulissante et rabattable grâce à un bouton situé dans le coffre. il n’y aura pas de tunnel de transmission pour gêner les passagers.

A lire aussi :

Mondial de l’Auto 2022