Rechercher

Du 14 au 20
Octobre 2024

logo mondial 2024

Paris Porte de 
Versailles

Du 14 au 20
Octobre 2024

Paris Porte de Versailles

Rolls-Royce Phantom Oribe (2021) : comble du luxe

Quand on aime on ne compte pas. A la demande d’un milliardaire japonais, un certain Yusaku Maezawa, riche entrepreneur à la fois collectionneur d’art et passionné d’automobile, Rolls-Royce s’est rapproché de la maison de luxe française Hermès pour concevoir un véhicule unique : la Phantom Oribe.

Inspirée par l’artisanat japonais

Forcément très haut de gamme, ce modèle conjugue le savoir-faire du constructeur britannique et l’élégance et le raffinement à la française.

Il doit son nom aux poteries japonaises en céramique du 16ème siècle que collectionne Yusaku Maezawa. Ces petites poteries sont généralement de couleur crème et verte. Une teinte dont s’est inspiré Rolls-Royce pour créer la robe « Oribe Green » de la limousine.

Une réalisation sur-mesure

L’intérieur de l’auto a lui été confié à Hermès. Et le célèbre maroquinier a recouvert les sièges de son cuir vert Enea Green, d’habitude réservé aux sacs qu’il commercialise. Il a également apposé des inserts en bois de noyer gravé de deux têtes de cheval, des tapis de sol en laine d’agneau ou encore des accoudoirs parés de « Toile H », symbole de la marque française. Le tout est rehaussé par une moquette de couleur crème. Aucun détail n’a été laissé au hasard.

Evidemment, tout cela à un coût. Mais le prix de cette Phantom Oribe réalisée sur-mesure n’a pas été dévoilé. On imagine cependant aisément que celui-ci atteint des sommets. Probablement 500 à 600 000 euros. Mais puisque quand on aime on ne compte pas…

A LIRE AUSSI : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

Inscrivez-vous à la

Newsletter

Du Mondial de l’Auto
pour ne rien manquer du salon

Hopscotch Congrès traite vos données pour vous permettre de recevoir la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de protection des données.