Rechercher

Du 14 au 20
Octobre 2024

logo mondial 2024

Paris Porte de 
Versailles

Du 14 au 20
Octobre 2024

Paris Porte de Versailles

La Lancia Stratos fête les 50 ans de sa première victoire internationale !

Une véritable Légende du Rallye : la Lancia Stratos

La Lancia Stratos, l’une des voitures les plus emblématiques de l’histoire du rallye, célèbre aujourd’hui le 50e anniversaire de sa première victoire internationale en 1973 lors du Tour de France Automobile.

À l’occasion de cette célébration, le Circuit des Remparts d’Angoulême a organisé un événement spécial sur le parcours historique de Nouvelle-Aquitaine, accueillant des voitures classiques, des expositions et des rallyes exceptionnels, avec la participation de nombreux invités, dont l’ancien pilote Bernard Darniche, naturellement lié à la Lancia Stratos.

Bernard Darniche est en effet Vice-champion de France des rallyes 1975 et 1977, Champion de France des rallyes 1976 et 1978, Champion d’Europe des rallyes 1976 et 1977, au volant d’une Lancia Stratos HF.

Lancia Stratos, la « bête à gagner »

« Nous célébrons aujourd’hui les 50 ans de la première victoire de la Lancia Stratos à l’international, l’une des voitures de rallye les plus réussies de tous les temps, connue du public comme « la bête à gagner' », a déclaré Luca Napolitano, PDG de la marque Lancia.

« Aux côtés de la 037 et la Delta, la Lancia Stratos est devenue une légende dans le monde du rallye. Mais ce n’est pas tout. La Lancia Stratos est l’une des voitures les plus emblématiques de l’histoire de la marque. Cette voiture brutale et efficace présentait des éléments de design qui sont entrés dans l’imaginaire collectif et qui nous ont guidés dans la conception des futures voitures de Lancia : les phares arrière ronds, la forme aérodynamique et le les couleurs de l’intérieur… »

Un demi-siècle de victoires et d’élégance sportive

Il y a exactement cinquante ans, le 25 septembre 1973, la Lancia Stratos écrivait le premier chapitre d’une histoire mémorable. Elle remportait sa première victoire internationale lors du Tour de France Automobile. Ce succès faisait suite à sa première victoire en avril de la même année au Rallye Firestone, qui allait devenir le prélude d’une série incroyable de victoires. En effet, la Lancia Stratos est devenue une véritable championne des rallyes, remportant victoire après victoire, notamment dans le mythique Gr.4.

La voiture a gagné trois fois d’affilée le Rallye Monte-Carlo, trois championnats du monde des constructeurs de 1974 à 1976, et même trois championnats d’Europe des pilotes. Au volant d’une Stratos, Sandro Munari a également remporté la Coupe des pilotes de rallye de la FIA en 1977.

À partir de la saison 1975, la Stratos s’habille des couleurs blanches et vertes de son sponsor Alitalia arborant le logo tricolore de la compagnie aérienne, doublé et harmonisé sous forme de coin pour créer l’une des livrées les plus belles de l’histoire du sport automobile.

Le design révolutionnaire de la Lancia Stratos

La Lancia Stratos est une voiture « brutale et efficace », conçue spécifiquement pour gagner et sortir des sentiers battus, compte tenu de ses importantes différences par rapport aux modèles de l’époque. Inspirée du prototype « Strato’s Zero » de 1970, dessiné par Marcello Gandini, à la tête du design chez Bertone, la version finale de la Lancia Stratos a été dévoilée l’année suivante. Tout dans cette voiture au design angulaire futuriste a été conçu pour le rallye : l’avant était pointu, en harmonie avec les passages de roue, tandis que le pare-brise incliné englobait le montant avant et se prolongeait dans les vitres latérales. Le toit tombait verticalement sur la petite vitre arrière, enveloppée par le grand capot. Le capot et le coffre, composés de deux coques légères, comprenaient leurs ailes respectives, avec une large ouverture pour une action rapide en course. Les phares ronds et son aileron imposant se distinguaient à l’arrière, tandis que le moteur était un V6 basé sur celui de la Ferrari Dino 246.

L’intérieur d’une Lancia Stratos, entre performance et couleurs iconiques

Mais la Lancia Stratos était également révolutionnaire par son intérieur, entièrement pensé le conducteur et conçu pour obtenir performance et sensations : deux sièges et seulement deux compartiments pour les casques de course. Une caractéristique distinctive de la version routière également, le « color-blocking », faisant partie de l’éclectisme typique de Lancia, donne des intérieurs créant un effet de contraste continu grâce à l’utilisation de couleurs primaires comme le bleu, le rouge et le jaune.

Cette fascination disruptive de l’époque a fait de ce modèle une icône historique du design mais aussi un modèle qui reste contemporain. Ce n’est pas un hasard si elle est devenue l’une des neuf voitures historiques de la marque à avoir inspiré Lancia pour la création des modèles futurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher

Inscrivez-vous à la

Newsletter

Du Mondial de l’Auto
pour ne rien manquer du salon

Hopscotch Congrès traite vos données pour vous permettre de recevoir la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à la politique de protection des données.