21 septembre 2022
| mis à jour le 21 septembre 2022
BILLET À PARTIR DE 16€*

Une voiture électrique fonctionne de manière bien plus simple qu’un véhicule carburant à l’essence ou au diesel. Attardons-nous sur la mécanique d’une voiture électrique.

Même s’il y a quelques années, tout cela semblait bien futuriste, aujourd’hui tout le monde connait la voiture électrique. Cependant, qui sait vraiment comment fonctionnent-elles ?

Voiture électrique, batteries, courant continu, courant alternatif et recharge

Comme vous le savez tous, au lieu d’un plein de carburant, une voiture électrique doit être rechargée en électricité pour être fonctionnelle. Pour cela, elle doit être connectée à une prise de courant ou à une borne de recharge, grâce à un connecteur spécifique de type Type 2, Combo CCS ou CHAdeMO par exemple.

Le courant électrique circule dans le véhicule et vient recharger la batterie : celle-ci est composée de multiples cellules, c’est à dire de petites piles assemblées les unes avec les autres. La capacité d’une batterie s’exprime en kWh (kilowatt-heure), et l’énergie y est stockée en courant continu (DC) . Il est alors nécessaire de convertir le courant alternatif (AC) issu du réseau électrique avant de l’injecter dans la batterie, grâce au convertisseur. Les bornes de recharge les plus puissantes permettent quant à elles de charger directement en courant continu.

Voiture électrique et le moteur dans tout cela ?

Une voiture électrique embarque un ou plusieurs moteurs électriques, qui utilisent l’énergie de la batterie pour fonctionner soit un moteur synchrone à rotor bobiné, asynchrone à cage d’écureuil ou encore synchrone à aimants permanents, qui ont tous les avantages et leurs inconvénients. Bref, vous l’aurez compris, il faut générer un champ magnétique pour faire avancer ces voitures. De ce fait, les voitures électriques sont bien souvent dépourvues de boîte de vitesses, car les motorisations électriques peuvent fonctionner à tous les régimes sans difficulté. On n’y retrouve également pas d’huile moteur et pas de courroie de distribution : l’entretien d’une voiture électrique est simplifié, et moins coûteux.

Lors de la conduite, les voitures électriques possèdent également une particularité, elles peuvent recharger automatiquement leur batterie. Cela est possible grâce au freinage régénératif. Lorsque le conducteur relève le pied de l’accélérateur ou freine, l’énergie cinétique est récupérée et stockée dans la batterie. Ce système permet également d’économiser l’usage des plaquettes et disques de frein.

Lors de la conduite d’une voiture électrique, l’utilisateur est informé à tout moment du niveau de batterie restant, et il est nécessaire d’anticiper ses trajets afin de ne pas tomber en panne de batterie. Fort heureusement, le réseau de bornes de recharge publiques est en pleine expansion, et il est de plus en plus facile d’en trouver sur son itinéraire.

 

À lire aussi :

Mondial de l’Auto 2022