27 juillet 2022
| mis à jour le 27 juillet 2022

Elles seront bientôt 450 à sillonner les routes de France. Les voitures radars privées sont la nouvelle arme du gouvernement pour traquer les excès de vitesse et autres infractions au volant afin de rendre les routes encore plus sûres. Des voitures gérées par des sociétés privées qui peuvent inquiéter et surtout rendre nerveux au volant. On vous dit comment les repérer facilement afin de prendre le volant en toute sérénité.

Des modèles bien précis comme voitures radars

Ces voitures radars nouvelle génération sont particulièrement difficiles à reconnaitre, puisqu’en étant banalisées elles se font discrètes dans le flot de la circulation et elles peuvent relever automatiquement les excès de vitesse sans que personne ne s’en aperçoive, de jour comme de nuit. De quoi stresser un certain nombre de conducteurs.

Pour les reconnaître, attardez vous tout d’abord sur le modèle des voitures que vous croisez. La plupart des voitures radars sont des Peugeot. Parmi les principaux modèles utilisés, les Peugeot 308 (ancienne génération) et 508. En plus de ces dernières, on retrouve également de nombreuses Renault Mégane, Ford Focus ou Seat Leon. Des voitures capables de se dissimuler dans la circulation. Si votre mémoire est bonne, voici un site qui répertorie les immatriculations et les modèles des voitures radars.

Reconnaitre des voitures radars de face

À l’avant des voitures radars privées on retrouve plusieurs signes distinctifs. Tout d’abord, sous la plaque d’immatriculation, il se trouve un boîtier rectangulaire dirigé vers la circulation : c’est un flash infrarouge, ce qui signifie qu’il fonctionne même de nuit, et est invisible lorsque vous êtes photographiés !

À travers le pare-brise, on retrouve également plusieurs caméras. Les plus petites sont situées de chaque côté de la zone vitrée. Elles permettent de reconnaître les panneaux de vitesse.

Enfin, les voitures radars sont équipées d’un gros bloc composé d’un appareil photo posé sur la planche de bord. C’est ce gros « bloc » qu’il vous faudra principalement repérer à travers les vitres avant, lorsque vous dépasserez un autre véhicule, afin de savoir à coup sûr s’il s’agit d’une voiture radar privée. En revanche, lorsqu’elle arrive en face de vous, il est généralement trop tard pour la reconnaître…

Reconnaitre des voitures radars de l’arrière

Enfin, l’un des autres signes distinctifs des voitures radars privées se trouve au milieu de la lunette arrière. Il prend la forme d’un rectangle noir aux contours épais, qui est collé sur la vitre et se distingue clairement sur les modèles n’étant pas équipés d’une vitre teintée.

C’est un dispositif infrarouge qui permet de reconnaître de nuit les panneaux de signalisation situés dans la direction opposée, et ainsi de flasher les automobilistes arrivant en face. De nuit, ce module est également repérable grâce à ses petites LED légèrement illuminées.

À lire aussi :

Mondial de l’Auto