8 juin 2022
| mis à jour le 9 juin 2022
BILLET À PARTIR DE 16€*

 

À l’heure où l’électrification concerne même les modèles les plus dynamiques, certains constructeurs irréductibles persistent à développer des sportives “ à l’ancienne ” qui fonctionnent encore au sans-plomb. Ces sportives thermiques se font de plus en plus rares, mais pour le plus grand bonheur des passionnés, elles rugiront encore quelques mois, voir années, sur nos routes. Revue d’effectifs de ces derniers dinosaures, avec cette liste des sportives thermiques du moment, avant qu’elles ne passent à l’électrique pour toujours plus de sportivité, d’efficacité et de plaisir nous promettent les constructeurs !

BMW X3 et X4 M Competition

Si le duo X3 et X4 M, fraîchement restylé, conserve le six cylindres enligne biturbo de 510 ch (le même que celui de la dernière M3), désormais, son couple passe de 600 à 650 Nm ! Pour contrôler tout cela, on peut toujours compter sur la transmission intégrale Mx Drive qui, malgré les années, continue à favoriser le mode propulsion pour préserver les sensations ! Côté look, le plus notable est l’arrivée d’une nouvelle calandre aux haricots élargis pour bien ventiler le moteur, mais aussi pour affirmer son style.

Lancement : août 2021
Puissance : 510 ch

Abarth F595

Avant l’arrivée d’une 500 tout électrique en 2024, Abarth continue à décliner l’actuelle 500. Dernière en date, cette F 595 reçoit le même 1. 4 T-Jet de 165 ch que les monoplaces de Formule 4. La bombinette se reconnaît à ses jantes de 17 ” et à son nouvel échappement doubles sorties superposées verticalement. Elle a aussi droit à des éléments bleu Rallye comme des coques de rétros et inserts sur les pare-chocs.

Lancement : août 2021
Puissance : 165 ch

Cupra Formentor VZ5

Dans cette livrée exclusive limitée à 7 000 exemplaires dans le monde, le Formentor VZ5, pour “ Veloz ” rapide en espagnol, reçoit le cinq cylindres 2. 5 TFSI des Audi RS3 et du RS Q3. Chez Cupra, ce bloc voit sa puissance réduite de 400 à 390 ch, mais cela ne devrait pas assagir le caractère du SUV sportif équipé, de série, d’une transmission intégrale.

Lancement : octobre 2021
Puissance : 390 ch

Toyota GR Yaris

La Toyota Yaris GR, pour Gazoo Racing, se différencie de la Yaris de série avec ses 3 portes, contre 5 d’habitude. On peut remarquer aussi ses vitres sans encadrement, ses ailes élargies, son toit en carbone et un train arrière à double triangulation. Contrairement de la Yaris IV produite en France, la GR est assemblée au Japon dans les ateliers de Motomachi dédié aux modèles Gazoo Racing. Dotée d’un moteur 3 cylindres 1,6 litre turbocompressé à double injection directe et indirecte , la GR Yaris développe 261 ch via transmission intégrale !!

Lancement : janvier 2020
Puissance : 261 ch

Alpine A110 Jean Rédélé

Cette édition spéciale et très élégante de l’A110 est basée sur l’A110 GT, la version la plus confortable de l’A110. Pour célébrer les 100 ans qu’aurait eu Jean Rédélé, elle bénéficie cependant d’une couleur très spéciale et très appréciée par le fondateur d’Alpine : « le Gris Montebello ». A l’intérieur, cuir noir, surpiqûres grise en rappel à la couleur de la carrosserie et une plaque numérotée jusqu’à 100 et figurant la signature de l’entrepreneur seront présents. A l’extérieur toit noir et jantes « Grand Prix » de 18 pouces avec des étriers de freins gris. Sous le capot, tout comme l’A110 GT, on trouve le 4 cylindres turbo qui développe 300 chevaux. 

Lancement : mai 2022
Puissance : 300 ch

Porsche 911 GTS

Plus puissante que la Carrera S avec 450 ch, mais pas aussi sportive que la Turbo avec ses 580 ch, la GTS est une version de la nouvelle 911 type 992 qui promet le meilleur des deux mondes. Forte de 480 ch, elle reçoit ainsi de série un châssis issu de celui de la Turbo, des freins majorés par rapport à ceux de la Carrera S, sans oublier un échappement sport.

Lancement : novembre 2021
Puissance : 480 ch

Bugatti Chiron Super Sport

Cette version Super Sport, limitée à 30 unités, est facturée 1,4 million d’euros de plus qu’une Chiron “ standard ” ! Elle s’allège en effet de 23 kg et son moteur W16 quadriturbo passe de 1 500 à 1 600 ch. Dotée d’une direction recalibrée, de suspensions spécifiques et, surtout, d’un aérodynamisme largement optimisé comme un arrière allongé de 25 cm, une face redessinée et un diffuseur inédit, elle revendique une vitesse maxi limitée à 440 km/h, quand une Chiron normale “ plafonne ” à 420 km/h.

Lancement : janvier 2022
Puissance : 1 600 ch

Aston Martin Valhalla

La future super car d’Aston Martin embarquera un V8 biturbo de 750 ch couplé à deux blocs électriques un par essieu, pour une puissance combinée de 950 ch. Ok, vous nous direz que la Valhalla n’est pas vraiment une résistante puisqu’elle a déjà cédé à l’électrique… Mais dans les faits, les moteurs électriques ne rajoutent là que de la puissance. Elle promet en effet une autonomie en 100 % électrique de… 15 km. 

Lancement : 2023
Puissance : 950 ch

Lamborghini Aventador LP 780-4 Ultimae

Avant de faire ses adieux, la Lamborghini la plus waouh de la gamme s’offre une ultime série limitée à 350 coupés et 250 roadsters. A cette occasion, son fabuleux V12 atmosphérique développe 780 ch. On peut donc aisément comprendre que la transmission intégrale et les roues arrière directrices de série soient les bienvenues !

Lancement : octobre 2021
Puissance : 780 ch

Ferrari 296 GTB

Berlinette à moteur central arrière, spécialité maison, la nouvelle 296 GTB profite d’un inédit V6 de 663 ch, secondé par un bloc électrique de 167 ch, tout comme l’Aston Martin un peu plus haut. L’italienne développe ainsi 830 ch combinés, délivrés aux seules roues arrière. En limitant son poids à 1 470 kg, la 296 GTB revendique un 0 à 100 km/h en 2,9 seconde et une vitesse maxi de 330 km/h !!

Lancement : novembre 2021
Puissance : 830 ch

McLaren 765LT Spider

Après la 765LT Coupé, dont les 765 unités ont déjà toutes été vendues, McLaren présente la version Spider, elle aussi limitée à 765 exemplaires. Cette “ découvrable à grande vitesse ” ( près de 330 km/h) en reprend la structure en carbone et le V8 4.0 biturbo de 765 ch, ainsi que la transmission automatique à sept rapports et la suspension, toutes deux entièrement réglables selon l’usage confort, sport et circuit. Le toit rigide, rétractable en 11 secondes en carbone lui aussi, n’entraîne qu’une prise de poids contenue de 49 kg, préservant ainsi des performances… décoiffantes.

Lancement : février 2022
Puissance : 765 ch

 

À lire aussi : 

Mondial de l’Auto 2022