10 février 2022
mis à jour le 10 février 2022

Le nouvel emblème frappé d’une tête de lion de Peugeot commence à faire son apparition sur les véhicules de la marque. Il arborera d’ailleurs, la calandre de la nouvelle 308. Mais il n’est pas là que pour faire joli ! Ce dernier dissimule un ensemble de technologies d’aide à la conduite.

Dévoilée le 25 février 2021, la onzième version du logo Peugeot, frappé d’une tête de lion, commence à prendre ses marques sur les véhicules du constructeur. Il arborera notamment la calandre de la nouvelle Peugeot 308, fer de lance du renouvellement de la gamme de la marque française, avec la 208. Le dessin et le motif de la grille de la 308 ont d’ailleurs été spécialement conçus pour s’accorder avec le nouvel emblème. Mais outre l’aspect esthétique, son procédé de fabrication permet aussi de dissimuler de nombreux systèmes d’aide à la conduite, réunis dans un seul radar.

Cinq aides à la conduite derrière le logo Peugeot

Caché par la calandre sur laquelle est incrusté le nouveau logo, ce radar donne accès à pas moins de cinq systèmes d’aide à la conduite. Le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop and Go, le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction 30 km/h, le freinage automatique d’urgence, le changement de voie semi-automatique et la préconisation anticipée de la vitesse sont réunis dans le boîtier.

Comment est fabriqué l’emblème de la 308 ?

Pour que ce dernier puisse fonctionner correctement, le cahier des charges du logo Peugeot a dû être entièrement revu. Ses composants ne doivent pas interférer avec les ondes émises par le radar. L’emblème est donc dépourvus de toute particule métallique. Sa face avant est en polycarbonate injecté, souvent utilisé pour les vitraux. Elle est lisse et d’une épaisseur uniforme. Sa face arrière est en indium, un matériau qui a la particularité de ne pas perturber les ondes. Celle-ci est ensuite peinte en noir. Le lion, lui, est inscrit au laser dans le polycarbonate. Un vernis de protection est enfin appliqué sur la face avant. Une fois achevé, le logo est ensuite fixé et vissé sur la calandre.

A lire aussi :

Mondial de l’Auto 2022