Nouvelle Renault Mégane : la compacte devient branchée

20 juillet 2021
mis à jour le 2 septembre 2021

Lancée en 1995, la Renault Mégane passera au 100 % électrique avec l’arrivée en fin d’année de sa nouvelle et cinquième génération. Elle prendra alors le nom de Mégane E-Tech Electrique ou MéganE.

Apparue pour la première fois en 1995 pour remplacer la R19, la Renault Mégane s’est imposée au fil du temps et de quatre générations comme un modèle incontournable sur le segment des berlines compactes. Mais ce n’est que dans un futur proche qu’elle deviendra véritablement branchée.

Pour sa nouvelle et cinquième génération, l’auto passera en effet au tout électrique et prendra alors le nom de Mégane E-Tech Electrique ou MéganE (prononcer Mégane i).

Une Mégane plus compacte mais spacieuse, inspirée par le concept eVision

Basée sur la plateforme CMF-EV de l’Alliance Renault-Nissan, comme le futur Nissan Ariya notamment, cette nouvelle itération sera proche esthétiquement du concept eVision qui a été présenté en octobre 2020. Comme lui, elle affichera un gabarit robuste et compact avec 4,21 m de long, soit 15 cm de moins que l’actuelle Mégane.

Elle reprendra également son identité visuelle avec non pas une signature lumineuse en forme de « C », comme sur les autres Renault, mais en « S », avec en plus des blocs optiques qui seront reliés entre eux par un fin bandeau lumineux, comme à l’arrière ou les feux seront fins et horizontaux.

Pour le reste, les surfaces seront lisses, les flancs creusés et les hanches marquées. Les passages de roue quant à eux seront noirs, ce qui donnera de faux airs de crossover à cette Mégane. Le tout sera réhaussé par le nouveau logo strié et illuminé de la marque.

Une fois à l’intérieur, l’espace s’annonce généreux grâce à un plancher plat et un empattement de 2,70 m (+3 cm). Cela profitera à l’habitabilité, notamment à l’arrière. A l’avant, le poste de conduite sera totalement repensé avec une console centrale flottante et une nouvelle planche de bord. Une grande dalle numérique est également attendue. Elle sera constituée de deux écrans positionnés en L ; l’un pour l’instrumentation et l’autre pour le système multimédia de nouvelle génération.

Rivale de la Volkswagen ID.3

Enfin, côté technique, l’auto sera animée par un moteur électrique positionné à l’avant (traction) et développant une puissance de 217 ch. Elle bénéficiera également d’une batterie de 60 kWh qui lui offrira une autonomie allant jusqu’à 450 km.

Rivale de la Volkswagen ID.3, la nouvelle MéganE sera produite à l’usine de Douai dans le Nord de la France (59). Sa présentation est prévue à l’automne 2021 et son arrivée sur le marché pour le début de l’année 2022.

 

Crédit photo : Renault

Sur le même sujet

Renault Mégane E-Tech Electric : elle devient 100% électrique Made in France
Renault Mégane E-Tech Electric : elle devient 100% électrique
Pour sa nouvelle génération, la célèbre Renault Mégane se renouvelle entièrement, et passe à cette occasion à une offre uniquement composée de motorisations 100% électriques.
Peugeot 308 III : la nouvelle référence ? Made in France
Peugeot 308 III : la nouvelle référence ?
Avec son style affirmé, ses technologies de pointe et sa nette montée en gamme, la nouvelle Peugeot 308 veut se tailler la part du lion sur le segment des berlines compactes. L'indétrônable Volkswagen Golf est prévenue...
Citroën C5 X : retour vers le futur ! Made in France
Citroën C5 X : retour vers le futur !
Avec ses 4,81 m de long, son style anticonformiste et ses prestations haut de gamme en termes de confort et de technologies, la nouvelle C5 X s'inscrit parfaitement dans la lignée des grandes berlines Citroën.
Mondial Paris